Différencier les sessions de janvier, juin et septembre

Même si le principe reste le même pour toutes les sessions, des différences existent selon la période (janvier, mai-juin ou août-septembre), principalement au niveau du nombre d'examens et de la longueur de la période.

La session de janvier

La session de janvier clôture le premier quadrimestre et dure généralement trois semaines. Elle suit directement le congé de Noël, ce qui implique donc de travailler vos cours pendant les vacances si vous voulez réussir. N'oubliez cependant pas de vous octroyer l'un ou l'autre moment de détente.

Attention : pour les étudiants du bloc 1, il est obligatoire de présenter TOUS les examens lors de la session de janvier pour être admis à poursuivre l'année (sauf sur présentation d'un certificat médical ou d'un justificatif valable).

Petite pensée réconfortante : dans la plupart des sections, une semaine de congé vous est octroyée avant le début du second quadrimestre. Si c'est le cas (vérifiez dans l'horaire de votre section), autant en profiter sereinement, en pensant au devoir accompli !

La session de mai-juin (ou première session)

La session qui clôture le second quadrimestre débute généralement à la mi-mai et peut durer jusqu'à la fin du mois de juin. Une période de bloque est parfois octroyée avant le début de la session, mais ce n'est cependant pas le cas dans toutes les sections. Il vous faudra donc profiter du congé de Pâques pour avancer dans vos cours et votre travail ! Quelle que soit votre situation, la régularité du travail pendant l'année constitue un pas important vers la réussite !

La session d'août-septembre (ou seconde session)

Si la session de juin ne s'est pas bien passée, la seconde session est une occasion à ne pas laisser passer pour accumuler des crédits. Elle débute généralement à la mi-août et dure environ un mois. Elle est donc plus courte que la première session. C'est un élément à prendre en compte dans la planification et l'organisation de votre travail si vous avez de nombreux examens à repasser.

Pour bien entamer une seconde session, il convient de prendre un peu de repos (dont la durée peut varier selon l'ampleur de la session) pour surmonter votre déception et "recharger vos batteries". Il faut ensuite la préparer :

  • en tirant parti de votre expérience : vous connaissez mieux les attentes des professeurs, vos lacunes en ce qui concerne votre compréhension, votre organisation, votre efficacité.
  • en variant la manière de vous y prendre pour ne pas refaire les mêmes erreurs qu'en première session.
Version imprimable Page mise à jour le 2015-03-20