Présentation des études
Apprentissage des langues
Passerelles
Formation continue
Admissions
Inscriptions
Réglementation
Aides sociales et financières
Préparation à l’ULg
Soutiens à la réussite
Mobilité
Suivi des diplômés
Formations pour enseigner
Agenda

Modalités pour étudiants non-résidents en médecine et en sciences dentaires

Médecine et Sciences dentaires

Les informations publiées sur cette page sont susceptibles d'être modifiées à tout moment en fonction de l'évolution du cadre réglementaire.

Règlementation

En application du décret du 29 mars 20171, il est désormais nécessaire de réussir un examen d’entrée pour s’inscrire aux études de premier cycle en médecine et en sciences dentaires (*).

Le candidat doit, pour le 1er août 2017 au plus tard, prendre inscription à l’examen d’entrée via une plateforme en ligne sur le site web de l’Académie de la Recherche et de l’Enseignement supérieur (ARES)

Lors de son inscription, le candidat précisera le cursus souhaité (médecine ou sciences dentaires), l’université dans laquelle il prendra inscription en cas de réussite de l’examen d’entrée, ainsi que son statut de « résident » ou « non-résident ».

En effet, le décret du 16 juin 2006  régule le nombre d’étudiants « non-résidents » qui s’inscrivent pour la première fois dans certains cursus.

En ce qui concerne le premier cycle en médecine et le premier cycle en sciences dentaires, la sélection intervient au moment de la délibération de l’examen d’entrée (article 6, §2, du décret du 29 mars 2017) si le rapport entre le nombre de candidats non-résidents ayant réussi l’examen d’entrée et le nombre total de candidats ayant réussi l'examen d'entrée atteint un pourcentage supérieur à 30 %.

Dans ce cas, un classement est effectué par le jury afin de désigner ceux auxquels une attestation de réussite sera délivrée. Le jury classe ces candidats dans l'ordre décroissant des notes globales obtenues par chacun des candidats et octroie les attestations de réussite aux candidats classés en ordre utile jusqu'à ce que la proportion de candidats non-résidents corresponde à 30% du nombre total de lauréats.

Cette sélection supplémentaire ne concerne pas les lauréats non-résidents qui ont été inscrits avant l’année académique 2017-2018 aux études de premier cycle en médecine et en sciences dentaires en Communauté française de Belgique et qui souhaitent se réinscrire dans le même cursus.

Titre légal d'accès

Tout candidat détenteur d'un diplôme de fin d'études secondaires autre que le Certificat d'Enseignement Secondaire Supérieur belge (CESS), le Baccalauréat européen délivré par le conseil supérieur des écoles européennes ou l’International Baccalaureate (IB) délivré par l'Office du Baccalauréat international de Genève, doit obtenir une reconnaissance d'équivalence de son diplôme de fin d'études secondaires avec le CESS. Cette reconnaissance doit être demandée auprès du service des équivalences du Ministère de la Communauté française de Belgique impérativement avant le 15 juillet 2017.

 

Service des équivalences de l'enseignement obligatoire
rue A. Lavallée 1, B-1080 Bruxelles
www.equivalences.cfwb.be
Visites uniquement sur rendez-vous. Tél. : +32 (0)2 690 86 86

Attention :

Les diplômes de fin d’études secondaires délivrés par un pays tiers à l’Union Européenne ne donnent droit à une équivalence permettant l’accès à la médecine et aux sciences dentaires en Communauté française de Belgique que si l’accès à ces études est libre dans leur pays d’origine, c’est-à-dire si leurs détenteurs ne doivent pas se soumettre à un processus de sélection pour y accéder.

Ainsi, les candidats porteurs d’un baccalauréat marocain n’obtiennent une équivalence permettant l’inscription en médecine que s’ils peuvent fournir un document prouvant qu’ils ont eu accès à ces études au Maroc (preuve d’inscription, attestation de réussite,…). À défaut, ils obtiennent une équivalence partielle, qu’ils doivent impérativement compléter par la réussite d’une épreuve supplémentaire qui se tiendra en novembre, le D.A.E.S. organisé par le Jury de la Communauté française (lien vers http://www.enseignement.be/index.php?page=27252&navi=3742) .

Ce délai étant difficilement compatible avec les formalités d’inscription et la gestion d’un début de cursus, il est vivement recommandé aux candidats concernés de prendre également, par précaution, une inscription à l’examen d’admission aux études supérieures de 1er cycle organisé par les universités de la Communauté française de Belgique, dont l’ULiège. L’attestation de réussite de cet examen constitue un titre légal d’accès aux études .

Modalités d’inscription des étudiants non-résidents

L’examen d’entrée aura lieu le 8 septembre et les résultats seront connus au plus tard le 18 septembre - date à confirmer, consultez s.v.p. le site de l’ARES : www.ares-ac.be/exmd

Entre la date de publication des résultats et le 22 septembre, les candidats non-résidents ayant réussi l’examen d’entrée (et ayant déclaré qu’ils souhaitaient s’inscrire à l’Université de Liège en cas de succès) devront se présenter personnellement à l'adresse suivante :

Service des Admissions et des Inscriptions
Place du 20-Août 7
4000 Liège
Accès et plans

du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00

Les candidats se muniront du formulaire de demande d’inscription et des documents indiqués en page 1 de ce formulaire.

 


Imprimez votre formulaire de demande 


Les dossiers pourront faire l’objet d’une vérification sous le contrôle du Commissaire du Gouvernement.
La vérification portera notamment sur le respect des conditions légales d’accès (diplôme secondaire et équivalence).

 

Il est à noter que les universités de la Communauté française de Belgique peuvent refuser d’inscrire les étudiants dont le parcours académique ne serait pas conforme à l’article 5 du décret du 11 avril 2014. Sont visés par cette mesure les étudiants qui, en fonction du nombre d’inscriptions qu’ils ont déjà prises, n’ont pas acquis un nombre de crédits suffisant au cours des cinq dernières années académiques. Aucun crédit n'est acquis par l'étudiant qui a échoué à un concours, ou à toute épreuve permettant d'entreprendre ou de poursuivre des études supérieures en dehors de la Communauté française à l'issue d'une année d'études supérieures préparatoire ou générale menant à ce concours ou à cette épreuve.  L'abandon ou la non présentation à ce concours ou à cette épreuve est considéré comme un échec.  Dans tous les cas, l'étudiant est considéré comme ayant acquis 0 crédit.

Dans un délai maximum d’une semaine après le dépôt de leur dossier, le Service des Admissions et des Inscriptions de l’Université de Liège avertira les étudiants de la procédure à suivre pour finaliser leur procédure.
Il est possible que les étudiants concernés doivent se présenter une seconde fois pour confirmer leur inscription.
La confirmation devra s’accompagner du paiement immédiat des droits d’inscription dus.

(*) Les étudiants qui auraient déjà réussi au moins une année d’études ou validé un certain nombre de crédits en sciences médicales ou en sciences dentaires en Fédération Wallonie-Bruxelles avant 2015-2016 doivent contacter le Service des Admissions et des Inscriptions pour savoir s’ils sont ou non soumis à l’examen d’entrée. La demande doit impérativement être formulée par écrit et être adressée à admission@ulg.ac.be.

 


Voir section(s)


 Conditions d’accès
 Études contingentées: kiné, vété, logo, médecine ou dentaires
 Passerelles
 Étudiants de l’Union européenne
 Étudiants Hors Union européenne
 Valorisation des acquis
 Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur
 Formulaire Online - Avertissement et conseils
 Droits majorés
 Examens d’admission aux études supérieures de 1e cycle
 Maîtrise du français
 Equivalence d'études réalisées à l'étranger
 FAQ
Version imprimable Page mise à jour le 2017-09-13