Press release

Prix du Corps Consulaire 2017

28/06/2017

Le Prix 2017 du Corps Consulaire de la Province de Liège a été décerné ce 27 juin à Mme Cindy Regnier, titulaire d’un master en Sciences politiques, orientation générale, finalité relations internationales, pour son travail de fin d’études présenté en 2016, consacré à la politique étrangère russe à l’égard du Venezuela, « entre balancing  et new world order ».

Avec Vladimir Poutine, la Russie est perçue soit comme porteuse d’une alternative au modèle américain, soit comme une puissance déstabilisatrice des relations internationales. Cindy Regnier analyse cette polarisation en analysant le cas spécifique des relations de la Russie avec la république bolivarienne du Venezuela, pays dans la zone d’influence mais fortement opposé aux USA. Certains analystes voient dans ce rapprochement la volonté de faire émerger un monde multipolaire sur la scène internationale.

Qu’en est-il ? A la lumière des théories classiques, Cindy Regnier analyse les relations russo-vénézuéliennes selon l’hypothèse de « balancing » (le rapprochement est une réponse pour s’opposer à l’hégémonie américaine) ou selon la théorie libérale du « new world order » (la volonté serait de contribuer à construire un monde multipolaire).

PrixCConsul2017Pour Cindy Regnier, ces deux conceptions peuvent tour à tour éclairer différents éléments de la politique étrangère russe à l’égard du Venezuela. Toutefois, conclut-elle, « l’explication de ‘balancing’ maintient un caractère explicatif plus large, dès lors la Russie aurait comme objectif premier de se maintenir comme pôle de puissance sur la scène internationale et cela au détriment d’autres considérations. » Néanmoins « lorsque la position de puissance est assurée, la théorie libérale semble plus appropriée pour comprendre la politique étrangère de Moscou. Le droit international et les valeurs ont bien une influence sur la politique du Kremlin, lorsque celui-ci ne sent pas son statut de puissance internationale menacé, permettant ainsi de façonner un éventuel soft power. »

Désormais chercheuse au CEFIR (Center For International Relations Studies), Cindy Regnier vient d’entamer une thèse de doctorat à l’Université de Liège sur le thème : « ‘Pays (ré)émergents’, organisations régionales sécuritaires et l’influence des interprétations géopolitiques concurrentes. Le cas des relations entre la Russie et l’OTAN. »

Prix du Corps Consulaire de la Province de Liège

Le prix institué par le Corps Consulaire de la Province de Liège est remis annuellement depuis 2001 et récompense un travail de 2e cycle réalisé à l’Université de Liège, portant sur des questions de «relations internationales, bilatérales ou multilatérales ». Il est doté d’un montant de 3.000 euros. L'objectif est de susciter et d'encourager, chez de jeunes étudiants diplômés, des vocations pour la vie diplomatique ou des carrières de recherches dans le domaine des relations internationales.

Le Prix 2017 du Corps Consulaire de la Province de Liège a été remis ce 27 juin 2017 au château de Colonster, en présence du recteur Albert Corhay, des membres du Jury, présidé par le Pr Michel Hermans, et des représentants du Corps Consulaire de la Province de Liège.

Contacter la lauréate

Cindy Regnier, regniercindy.92@hotmail.be

PrixCConsul2017-Groupe

Print version Page updated on 2017-06-28