Présentation des études
Apprentissage des langues
Passerelles
Formation continue
Admissions
Inscriptions
Réglementation
Aides sociales et financières
Préparation à l’ULg
Soutiens à la réussite
Mobilité
Suivi des diplômés
Formations pour enseigner
Agenda

6 étudiants en Communication se distinguent

16/05/2017

> Six étudiants en Communication (Médiation culturelle) viennent de participer à la finale du concours « Oui2 = Sex » lancé par le Secrétariat d’Etat à l’égalité des chances, afin de conscientiser les étudiants à la problématique du harcèlement et des violences sexuelles.

> L’objectif ? Concevoir une campagne multimédias de sensibilisation des jeunes.

> Une expérience marquante et multi-facettes, mêlant réflexion, créativité et action.

> Ils décrochent la 3e place. Félicitations !

 

Comment sensibiliser les étudiants au harcèlement et aux violences sexuelles, une réalité malheureusement présente chez les jeunes de 18 à 25 ans ? C’est autour de cette thématique de société que le Secrétariat fédéral à l’égalité des chances a lancé un concours ouvert à l’ensemble des universités et hautes écoles belges, en partenariat avec les associations “Zijn” (contre les violences entre partenaires) et l’Université des Femmes.

OuiSexe-02Six étudiants du Master en Médiation culturelle (Communication) ont décidé de relever le défi. Avec le soutien du Pr Chris Paulis, dans le cadre du cours « Processus d’acculturation et relations interculturelles », ils ont élaboré une campagne afin de conscientiser les jeunes à cette problématique.

Sélectionnée parmi les six meilleurs projets – plus de 200 étudiants francophones et néerlandophones avaient remis des propositions –, l’équipe de l’Université de Liège est allée défendre ses couleurs à la finale ce vendredi 12 mai, au sein de l’hémicycle du Parlement fédéral, pour une présentation devant un jury composé de représentants politiques et de responsables du secteur associatif.

Classés en 3e position, les étudiants ont vécu cette expérience très complète – création, conception, planification, budgétisation, présentation écrite et orale – avec beaucoup d’enthousiasme. « La présentation devant le jury, même si elle était stressante, avait un caractère officiel qui nous a plongé dans la réalité de terrain » note Constance Marée, l’une des membres de l’équipe.

Des manchots pour faire passer le message…

OuiSexe-01Et leur projet, quel est–il ?  « Nous nous sommes orientés vers la réalisation d’une capsule vidéo d’animation, à diffuser via YouTube, les réseaux sociaux et des blogs fréquentés par le public-cible, ainsi que par des mailings ciblés vers les étudiants des différentes universités et hautes écoles. Aux actions sur le web s’ajoute une campagne d’affichage » explique Constance Marée.

« Pour le pitch, nous voulions donner une dimension ludique et nous nous sommes inspirés du mode de vie des manchots, qui construisent leur nid en utilisant des pierres. Le manchot apporte parfois une pierre à sa compagne en signe d’accueil ou pour la rassurer. Ce caillou est devenu notre fil rouge : à travers plusieurs situations de rencontre, il symbolise – s’il est donné par l’un et accepté par l’autre ! – le consentement des partenaires »  poursuit Alex Cardinaels.

Le cours dans lequel est né ce projet porte sur les identités et le genre. L’environnement idéal pour développer une telle campagne citoyenne, qui a fait naître des débats et a poussé ces jeunes à interroger leur vision de l’humain.  « Nous avons démonté beaucoup de clichés durant ce cours,  sur les images des hommes et des femmes, sur les carcans. Cela a apporté une belle dynamique ! » conclut Pauline Dessart.

 

Version imprimable Page mise à jour le 2017-05-22