8 mars : Journée internationale des femmes

Une journée pour mettre en évidence les droits de la femme ?

L’ULg n’attend pas le 8 mars pour veiller à la non-discrimination en général et, en particulier, celle fondée sur le genre.
Institution pluraliste, organisée en dehors de toute affiliation conventionnelle, à l’écoute de la société qui l’entoure, elle place l’égalité de traitement au cœur de ses principes !
Elle entend promouvoir la liberté d’expression, la tolérance, la solidarité, le respect mutuel, la civilité et la non-discrimination pour enrichir les parcours de vie. 

A l’occasion de la rentrée académique le 21 septembre dernier, notre Recteur A. Corhay présentait la Charte des valeurs ULg: «Parcours d’études, parcours de recherche, parcours de vie ».

On y rappelle que : « … Institution pluraliste, l’Université de Liège entend promouvoir la liberté d’expression, la tolérance, la solidarité, le respect mutuel, la civilité et la non-discrimination pour enrichir les parcours de vie. Elle prône l’égalité des chances et fait le pari que pour apprendre, chercher, travailler et « vivre ensemble », le respect de la diversité et des libertés sont des valeurs essentielles. Celles-ci favorisent la rencontre de l’autre, permettent la découverte des spécificités de chacun, le partage des points de vue et l’apprentissage des différences. Nul ne peut y être discriminé sur base de différences liées notamment au genre, à la race, au handicap, à l’orientation sexuelle, aux convictions religieuses, philosophiques ou politiques. Nul ne peut y inciter à la haine ou au harcèlement discriminatoire. »

Le 8 mars, journée internationale des droits de la femme, trouve donc toute sa place à la lecture de cette charte.
Par ailleurs, notre Recteur s’est également assuré l’appui et les conseils d’une spécialiste, en nommant dans son équipe une conseillère en genre : Mme la Professeure A. CORNET

 

En 2017, une telle journée a-t-elle encore un sens dans un monde prônant l’égalité et la non-discrimination ?

Au début du 20ème siècle, les femmes ont dû mener des combats pour obtenir notamment l’accès au vote, au travail et à la fin des discriminations au travail.
Le combat est-il terminé ? Si bon nombres d’avancées ont vu le jour depuis cette époque, il n’en demeure pas moins que certaines inégalités persistent notamment au niveau professionnel. Plus d’infos via l'onglet "publications" sur le site web de EGID (Etudes sur le Genre et la Diversité en gestion).

Question « études », les obstacles sont levés et les femmes y sont de plus en plus nombreuses, à l’exception toutefois de la faculté des sciences ;  en outre, c’est au sein des filières scientifiques que les femmes restent sous représentées dans la carrière académique. Selon la Professeure Cornet, il est donc important de casser les représentations et les stéréotypes. Ces constats ont motivé cette dernière à organiser ce 8 mars un colloque sur les femmes scientifiques. Durant cette journée, plusieurs intervenants témoigneront qu’être femme et poursuivre une carrière scientifique est tout à fait compatible  http://www.egid.hec.ulg.ac.be/

 

Important !  A l'ULg, protection de la maternité

La loi relative au bien-être et à la maternité s’applique tant au personnel qu’aux étudiantes. L’objectif est de protéger la santé de la future maman, celle de son enfant à naître et de veiller à la qualité de ses "conditions de travail" au sens large.
Les démarches à effectuer durant la grossesse et après la naissance ont été formalisées et validées par le CA de janvier 2017. Des pages web à destination des étudiantes et des membres du personnel ont été créées afin de mieux informer, guider et conseiller les futures mamans.

bb

 

Contact(s) : Nicole TATON nicole.taton@ulg.ac.be 04 366 58 43 0476 42 35 98

Version imprimable Page mise à jour le 2017-03-08