Rentrée académique 2013 : Stevan Harnad

HARNAD-12Né à Budapest le 2 juin 1945, Stevan Harnad est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en sciences cognitives à l’Université du Québec à Montréal et professeur affilié en sciences cognitives à l’Université de Southampton. Il est membre de l’Académie hongroise des sciences.

Stevan Harnad est en 1994 l’auteur du premier appel à l’auto-archivage des publications par les chercheurs, un message désormais connu sous le nom « A subversive proposal », qui est un des jalons les plus importants dans les débuts de la prise de conscience par les chercheurs dans le monde de la nécessité de se réapproprier le contrôle de la publication de leurs propres productions scientifiques et de les partager au moyen des outils de communication de l’Internet public. Il est le créateur en 1997 de CogPrints, système d’auto-archivage d’articles scientifiques dans le domaine des sciences cognitives. En 2007, il participe à la création de Enabling Open Scholarship (EOS), une association visant à sensibiliser et fédérer les universités et les centres de recherche autour du thème de l’Open Access, dont les bases ont été jetées à l’Université de Liège à l’initiative du Recteur Bernard Rentier.

A081Depuis plus de 20 ans, Stevan Harnad est ainsi un des avocats les plus actifs et influents du mouvement en faveur du libre accès aux publications scientifiques (Open Access), accompagnant toutes les étapes de ce mouvement désormais d’ampleur mondiale, soutenu par des milliers de chercheurs de par le monde et par un nombre sans cesse croissant d’universités, de fondations de recherches et de gouvernements. Stevan Harnad est constamment à l’avant-garde de cette révolution en cours du paradigme de la publication scientifique, du travail du chercheur et de l’accès libre aux connaissances (et donc de leur partage par le plus grand nombre).

HARNAD-32Sur le plan scientifique, les recherches de Steven Harnad portent sur la catégorisation, la communication et la connaissance. C’est un spécialiste de l’évolution du langage et de la parole, et des interactions entre les sujets d’apprentissage, humains ou robots, et le monde réel dans l’acquisition de compétences. Il s’est particulièrement penché sur le « Symbol  Grounding Problem », un thème très important de recherche, notamment pour le développement de l’intelligence artificielle, chez les cognitivistes anglo-saxons.

Stevan Harnad est l’auteur de plus de 300 publications en sciences cognitives. Il est le fondateur et ancien directeur de la revue Behavorial and Brain Sciences (Cambridge University Press). Il est membre de nombreux comités éditoriaux de revues telles Psychology, Consciousness and Cognition, Journal of Experimental and Theoretical Artificial Intelligence, Philosophy and Artificial Intelligence, Artificial Life, etc. Il a présidé la Society for Philosophy and Psychology.

HARNAD-42Une vidéoUlgTV-Logode présentation, diffusée pendant la cérémonie, de Stevan Harnad : il a ouvert la voie RA2013-Youtube-Arnad

Photo de la cérémonie : © ULg - Michel Houet 2013
Autres photos : © Solent News & Photo Agency

Version imprimable Page mise à jour le 2013-09-30