Présentation des études
Apprentissage des langues
Passerelles
Formation continue
Admissions
Inscriptions
Réglementation
Aides sociales et financières
Préparation à l’ULg
Soutiens à la réussite
Mobilité
Suivi des diplômés
Formations pour enseigner
Agenda

Traduction - Interprétation

Mondialisation, échanges économiques, diffusion culturelle, internationalisation... Les informations circulent de plus en plus vite, les contacts sont de plus en plus nombreux. Dans ce contexte, la barrière de la langue est souvent un frein. Pouvoir disposer de personnes formées aux techniques de la traduction et de l'interprétation n'est dès lors plus un luxe, mais une nécessité.
C'est donc tout logiquement s'organisent des études qui manquaient à Liège : la traduction et l'interprétation.

Située au cœur de l'Europe, au carrefour des cultures latines et germaniques, Liège rassemble de nombreux atouts. Parmi ceux-ci, des institutions d'enseignement de qualité, dont la Haute Ecole de la Ville de Liège (HEL) et l'Université de Liège (ULg). Soucieuses de partager leurs expertises, elles ont décidé d'organiser conjointement le bachelier en Traduction et Interprétation, le master en Traduction et le master en Interprétation.

  ABC Philo 11-12 - Photo 13

Ciblées aujourd'hui sur quatre langues (anglais, néerlandais, allemand et espagnol), ces études formeront des hauts spécialistes reconnus des langues, capables d'aborder l'ensemble de la production écrite (commerciale, politique, juridique, littéraire...) ou de transmettre un contenu dans l'immédiateté tout en respectant le contexte et l'intention de l'orateur.

Langues modernes ou Traduction-Interprétation ?

Ces deux filières ont chacune leurs spécificités et poursuivent des objectifs différents, même si des passerelles spécifiques existent de l'une à l'autre formation. Les études en Traduction et Interprétation visent l'apprentissage des métiers de traducteur ou d'interprète. L'accent de la formation est mis sur l'aspect pratique de la discipline. Vous pouvez choisir deux langues étrangères parmi l'anglais, le néerlandais, l'allemand et l'espagnol. Un stage d'immersion linguistique d'un quadrimestre, à l'étranger ou en Belgique, est prévu en troisième année de bachelier. Un second stage de plusieurs mois se déroule en milieu professionnel pendant le master.

Les Langues et littératures modernes se basent sur l'étude approfondie de la langue (grammaire et linguistique), de son histoire, de son contexte, ainsi que de la littérature qui y est associée. L'étudiant peut choisir d'associer l'apprentissage soit de deux langues germaniques, soit d'une langue germanique et d'une langue romane (espagnol ou italien) ou de l'arabe. Une troisième langue peut être ajoutée en master. Cette filière peut mener à l'enseignement et à la recherche, d'où le choix du master en finalité didactique ou approfondie, mais aussi à toutes les professions exigeant une excellente maîtrise des langues et cultures étrangères, un sens critique aigu, des compétences littéraires... dans quelque secteur que ce soit. Un master à finalité spécialisée en Traduction est également proposé afin de vous initier aux techniques spécifiques de cette discipline.


Un bachelier... deux masters

De type long, cette formation comporte donc 2 cycles : un premier cycle de 3 ans (180 crédits) qui mène au grade académique de bachelier en Traduction-Interprétation et un 2e cycle de 2 ans (120 crédits) qui confère le grade académique de master en Traduction ou en Interprétation.

Bachelier

Le bachelier repose sur une formation polyvalente s'articulant autour de 3 axes : l'acquisition d'une parfaite maîtrise de la langue française, l'apprentissage en profondeur de 2 langues étrangères et l'acquisition d'une culture générale diversifiée dans les domaines liés à l'exercice de la profession (droit, économie, histoire, littérature, sciences humaines). Il s'achève sur une suite d'activités d'immersion linguistique (300 heures).

Au terme du bachelier, choisissez entre 2 formations spécifiques de très haut niveau : un master en Traduction ou un master en Interprétation.

Master en Traduction

Le master à finalité spécialisée vise à appréhender la production écrite. Il cible un haut niveau de compétence en traduction, édition et linguistique. Cette formation vise les domaines tant culturels, politiques et juridiques qu'économiques, scientifiques et technologiques. 4 langues sont proposées : anglais, allemand, néerlandais et espagnol. Au terme de votre master, vous obtiendrez donc un diplôme de 2 institutions.

Master en Interprétation

 

Philo - Traduc Interpretation - page 1 - photo 2 page 

Le Master en Interprétation vise à former des professionnels des langues capables de traduire simultanément ou de manière consécutive des discours oraux de spécialistes. Cette profession exigeante requiert des capacités personnelles spécifiques : une connaissance très approfondie de votre langue maternelle et de langues étrangères, mais aussi celles de contextes politiques, diplomatiques, socio-économiques, juridiques, techniques ou scientifiques parfois très complexes. Elle exige aussi une solide culture générale, une grande réactivité, une capacité de résistance au stress et une personnalité ouverte aux expériences internationales. 4 langues sont proposées : anglais, néerlandais, allemand et espagnol. Vous devrez en maîtriser parfaitement 2.

Les points forts de la formation

La formation est une formation classique d'interprète de conférence (vers la langue maternelle) ; elle se différencie néanmoins des autres formations en Fédération Wallonie-Bruxelles par deux aspects majeurs. D'une part, afin de rencontrer une exigence croissante du marché de l'emploi, une attention particulière est donnée à l'interprétation "retour" (vers une langue étrangère) ; celle-ci est assurée par des enseignants native speakers des langues concernées. D'autre part, une formation en interprétation de liaison est également au programme. Ce travail spécifique, qui requiert des compétences culturelles, linguistiques... particulières, est de plus en plus demandé, notamment dans les réunions d'entreprises.

L'apprentissage de ces deux éléments est intégré au programme.

En pratique

Les enseignements sont dispensés par des interprètes chevronnés qui sont au contact quotidien du métier et de ses exigences.

Le cursus comprend également un stage professionnalisant obligatoire d'une durée de 2 mois, qui est une possibilité concrète de mettre vos acquis en relation avec le monde du travail.

Un travail de fin d'études figure bien évidemment au programme de la 2e année de master ; l'examen final de qualification se déroule devant un jury composé à la fois de professeurs de la filière et de professionnels externes à l'institution.

Un matériel à la pointe

Vous serez rapidement placé en situations concrètes d'interprétation, en cabine, afin de prendre conscience dès les premières semaines des qualités spécifiques requises par la profession d'interprète. À la salle des cabines pourvue de 6 cabines doubles, s'ajoute une deuxième salle avec 4 cabines supplémentaires. L'équipement en matériel d'interprétation de la dernière génération permet une formation en phase directe avec les pratiques en vigueur dans les instances nationales et internationales.

Interprétation : un choix judicieux ?

Il est souvent difficile de déterminer a priori si le choix de l'interprétation est judicieux. Dans un souci de vous aider à choisir en connaissance de cause, un séminaire d'initiation à l'interprétation est organisé à la mi-septembre en 1re année de master. Durant deux semaines, trois interprètes professionnels viennent dispenser 30h de cours illustrant les grands aspects de la formation. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de la composition et de l'engagement que représente le master.

Au terme de la formation, vous pourrez aborder dans les meilleures conditions une demande d'adhésion aux organisations tant nationales qu'internationales agréées d'interprètes de conférence.


Débouchés

   -   Organisations internationales: Union Européenne, Organisation Mondiale de la Santé, UNESCO, Organisation Mondiale
       du Commerce, OTAN, Fonds Monétaire International... et leurs nombreuses représentations en Belgique 
   -   Entreprises de communication: presse écrite, radio, télévision, sociétés d'édition, agences publicitaires... 
   -   Sociétés commerciales et financières transnationales, organismes promoteurs du commerce extérieur en Belgique et
       à l'étranger
   -   Organismes officiels: Parlement, Cours et Tribunaux, Conseil d'État, Police fédérale, Ambassades et Consulats...
   -   Organismes scientifiques et culturels...

[Retour au sommaire]

Contact(s) :

Vous pouvez également obtenir les présentations des études sous forme de brochures, il vous suffit pour cela de compléter le formulaire en ligne.

Version imprimable Page mise à jour le 2014-02-25